Skip to content

Accueil > Témoignages > Paul

Paul

J’ai choisi de rester au Mans car je désirais rester près de ma famille et de mes amis

jeudi 13 décembre 2018, par Yannick Le Bras

Mon expérience en prépa

J’ai effectué une année de sup en PCSI et une année de spé en PC* pour intégrer en septembre 2015. Ces 2 années ont été très intenses et parcourues par des moments de bas et de hauts, néanmoins grâce à la formation très exigeante que l’on reçoit en prépa on acquiert une base très solide au niveau théorique qui sert énormément plus tard. De plus on apprend aussi à travailler de façon efficace et à se connaitre soi-même, ce qui peut aussi s’avérer très utile par la suite. J’ai choisi de rester au Mans car je désirais rester près de ma famille et de mes amis. Avec le recul je pense que ce choix a été judicieux car je n’aurais pas été capable de fournir une quantité de travail aussi importante si je n’avais pas eu les soutiens de mes amis proches et de mes parents.

Mon école d’ingénieur Télécom physique Strasbourg TI santé

J’ai intégré Télécom physique Strasbourg parcours technologies de l’information pour la santé sur le concours des Mines à l’écrit et sur un oral interne à l’école. J’ai décidé de m’orienter vers cette école au vue de sa spécialisation dans le médical. Je pense qu’il est très important de penser à son orientation en fin de spé, un aspect souvent négligé. Parfois on peut avoir une école moins prestigieuse qui nous plait plus. Pour ma part j’ai énormément apprécié la qualité de l’enseignement et la spécialisation, dès la première année j’ai pu avoir des cours avec des médecins et des travaux pratiques dans les hopitaux strasbourgeois. En outre bien que l’Alsace se situe à l’autre bout de la France je me suis beaucoup plut au sein de mon école, l’intégration est un super moment à vivre et on a le temps de s’épanouir complétement en école d’ingénieur. J’ai effectué 2 stages grâce mon école, un premier de 3 mois dans une start up à Berlin ou j’aidais les biologistes grâce à mes compétences en informatique et un deuxième de 6 mois au CEA (commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) à Grenoble ou j’ai pu cultiver des cellules humaines en 3D grâce à la microfluidique.

Mon métier

Je suis actuellement en Thèse à l’université technique de Delft au Pays Bas (Tu Delft), j’ai la chance de pouvoir interagir avec des chercheurs du monde entier et de travailler sur des équipements de très grande qualité. J’ai pour objectif de fabriquer d’ici la fin de ma thèse un système microfluidique permettant la culture 3D de cellules humaines avec des systèmes de mesures et de stimulation intégrés. Je travaille donc surtout en salle blanche avec des techniques de microfabrication et j’échange beaucoup avec des thésards en biologie provenant des différentes universités médicales néerlandaises (Leiden university medical center et Erasmus medical center) par ailleurs j’ai aussi quelques échanges avec le centre de recherche de Phillips situé à Eindhoven.