Skip to content

Accueil > Témoignages > Axel

Axel

L’entraide est primordiale et est rendue possible par la taille humaine de Montesquieu

vendredi 23 novembre 2018, par Yannick Le Bras

Mon expérience en Prépa :

J’ai effectué ma classe préparatoire au lycée Montesquieu, en section PCSI puis PC*. Le démarrage peut sembler déroutant et difficile car nous sortons du lycée et que la démarche d’apprentissage en prépa est totalement différente. Mais pas d’inquiétude, la routine et les habitudes de travail prennent vite le dessus. J’ai personnellement beaucoup travaillé. Je pense que le travail en groupe pendant les heures libres reste un bon moyen d’apprendre et de réussir. L’entraide est primordiale et est rendue possible par la taille humaine de Montesquieu. L’autre point important selon moi est de conserver une activité (ou plusieurs), qu’elles soient physiques ou artistiques. Globalement l’ambiance est agréable, propice au travail tout en restant détendue.

L’école que j’ai intégrée : les mines de Nantes

Après ma 3/2 j’ai intégré les Mines de Nantes (devenue IMT Atlantique depuis) en passant le concours des Mines à l’écrit puis via le concours des petites Mines à l’oral.
L’intégration au sein de l’école s’est très bien passée. C’est un moment important qui conditionnera votre vie à l’école en plus d’être plutôt agréable. Après une première année généraliste, moins technique qu’en prépa et demandant une intensité de travail moins importante, on se spécialise en deuxième année. J’ai personnellement choisi l’option Systèmes Énergétiques et Environnement traitant de plusieurs sujets allant de la thermique du bâtiment à l’analyse de cycle de vie en passant par la modélisation des systèmes énergétiques et les énergies renouvelables.
Je suis parti en Norvège pendant un semestre en deuxième année afin de voyager et améliorer mon anglais. Le départ à l’étranger en deuxième année est très populaire dans cette école (comme dans beaucoup d’autres) et permet de s’ouvrir au monde. S’en est suivi un stage à l’étranger pendant l’été 2017 (3 mois en Italie) au cours duquel j’ai travaillé dans un bureau d’études spécialisé en Simulation Thermique Dynamique.
La troisième année clôture notre formation ingénieur avec des cours de plus en plus spécifiques et centrés sur des problématiques liées à notre option. Elle se termine par 6 mois de stage en entreprise, que j’ai eu l’occasion d’effectuer dans un bureau d’études à Paris. Nous intervenions en qualité d’AMO Environnement sur des projets de construction/rénovation de bâtiments tertiaires et logistiques en vue d’un processus de certification environnementale (HQE, BREEAM...).

Mon métier 

Après ce stage, j’ai obtenu mon diplôme et je travaille désormais à L’ADEME de façon provisoire. J’effectue la gestion partielle des plateformes locales de rénovation de l’habitat et des contrats en énergie partagée.