Skip to content

Accueil > Spé > PC*

PC*

Dernier ajout : 12 novembre 2015.


Suivez-nous sur Twitter ! https://twitter.com/PCMontesquieu


Résultats d’intégration PC* 2015 : 

PDF - 42.3 ko
Résultats 2015 - PC*


La spécificité de la filière PCSI-PC* est son offre de formation équilibrée entre mathématiques (9h), physique (9h) et chimie (5,5h).

PDF - 147.7 ko
Coefficients concours PC



Les grandes écoles sont regroupées en différents concours dont les épreuves sont communes :

  • Les Écoles Normales Supérieures (É.N.S.) : Ulm, Lyon et Cachan préparent à des carrières dans la recherche, l’enseignement ou la haute fonction publique.
     
  • L’École Polytechnique et l’ESPCI
     
  • Les écoles du concours Centrale-Supélec : 10 écoles, dont l’École Centrale Paris, les Écoles Centrales de Lyon, Nantes, Lille et Marseille, Supélec,...
     
  • Les écoles du concours Mines-Ponts. 26 écoles, dont l’École Nationale des Ponts et Chaussées, l’École Nationale Supérieure des Mines de Paris, l’École Nationale Supérieure des Techniques Avancées, SupAéro,...
     
  • Les écoles des Concours Communs Polytechniques : 34 écoles, dont l’École Nationale Supérieure de Chimie de Paris, l’École Nationale Supérieure d’Ingénieurs en Construction Aéronautique de Toulouse, l’École Nationale Supérieure d’Électronique, d’Informatique et de Radiocommunications de Bordeaux,...
     
  • Les écoles du Concours e3a : 75 écoles, dont l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers, l’École Spéciale des Travaux Publics, l’Institut Supérieur des Matériaux et Mécaniques Avancés du Mans etc.


Les classes préparatoires permettent de passer d’autres concours, notamment celui de l’École Nationale d’Aviation Civile.

Certains étudiants préféreront continuer leurs études à l’université (avec attribution des crédits ECTS) pour s’orienter vers les métiers de la recherche ou de l’enseignement et intégrer des Magistères, comme ceux de Paris - Orsay ou Paris - Diderot.



Témoignage d’Antoine (2015)


"J’ai fait ma prépa en PC* à Montesquieu, et j’ai intégré l’école Polytechnique en 5/2. L’ambiance qui règne au Mans est détendue et bon enfant, il n’y a pas un esprit de compétition méchant comme le disent parfois les rumeurs (la compétition réelle n’existe qu’entre les différentes prépas). À la sortie du lycée je ne connaissais pas très bien le système des prépas et donc je suis naturellement allé vers la plus près de chez moi. Je voulais continuer à faire des sciences tout en me donnant 2 ans de plus pour réfléchir à la fameuse question : “Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ?”, mais je ne connaissais quasiment rien sur les écoles d’ingénieurs accessibles à la sortie. En milieu de 3/2 mon prof de physique m’a conseillé de me fixer un objectif d’école réel plutôt que de juste vouloir intégrer une bonne école, et m’a expliqué que ça me donnerait une motivation et m’aiderait à progresser. J’ai choisi Polytechnique : les profs m’ont dit que c’était jouable, et ça m’a permis de tenir la distance. Après les résultats de 3/2 je n’ai pas eu les trois écoles dans lesquelles je serais allé sans hésiter (l’X, Centrale Paris, les Mines de Paris). Par conséquent j’ai hésité et j’ai préféré retenter l’X plutôt que d’aller à l’ENS Cachan, j’aurais eu le regret de ne pas avoir essayé à nouveau, il me restait une deuxième chance à exploiter. La 5/2 s’est très bien passée. Beaucoup de personnes m’ont conseillé de faire ma 5/2 dans une prépa parisienne plus cotée, mais j’ai préféré rester au Mans, ça me semblait tout à fait faisable, et l’idée était plutôt de dépasser les prépas parisiennes que de les rejoindre. J’ai donc réussi à intégrer l’X tout en restant au Mans et je ne regrette absolument aucun de mes choix."

JPEG - 101.7 ko
Avec la coupe inter-compagnies au stage de formation humaine et militaire (septembre 2015)

Articles de cette rubrique