Skip to content

Accueil > Témoignages > Hélène

Hélène

La classe préparatoire, une opportunité à ne pas louper.

mercredi 11 décembre 2013, par yayalb

Mon expérience de la prépa


Inconditionnelle du challenge, postuler en classe préparatoire, a dans un premier temps constitué, pour moi, un défi. Ayant suivi la filière économique au lycée, je souhaitais intégrer une école de commerce à l’issue de ma classe préparatoire. J’ai pour cela choisi une voie non conventionnelle : la classe préparatoire littéraire.
Ces deux années très riches m’ont permis d’acquérir une nouvelle tournure d’esprit, de me confronter à la difficulté et surtout de me renforcer. Pleine de possibilités, la classe préparatoire a l’avantage de proposer des enseignements divers permettant aux étudiants d’envisager des parcours très différents.
J’ai parfois douté de la pertinence de mon projet d’intégrer une école de commerce et management. Cependant, j’étais assurée d’avoir acquis une méthode de qualité et des bases solides dans l’hypothèse où, finalement, j’aurais décidé de m’orienter vers un parcours universitaire.
Aujourd’hui, je suis convaincue d’avoir fait le bon choix, et ne regrette en aucun cas d’avoir choisi ce parcours.

Ma formation actuelle


J’ai intégré Toulouse Business School en septembre 2013.
Dans le top 10 des Ecoles Supérieures de Commerce françaises, l’école est pleine d’opportunités pour ses étudiants.
En quelques mois, je suis déjà chargée de partenariat au sein de la Fédération des Associations de l’école (association qui chapote la vie associative de l’école notamment en finançant partiellement leur projet). Très enrichissant et surtout très responsabilisant, ce poste m’offre notamment l’opportunité de travailler avec un grand groupe tel que la Société Générale.
Parallèlement, j’organise la coupe de France d’escrime des Ecoles Supérieures de Commerce avec quatre autres étudiants dans le cadre de notre projet « entrepreneur Delta+ » et je suis également bénévole au sein de l’association ELA (association européenne de lutte contre les leucodystrophies) dans le cadre de mon service civil (spécificité du programme grande école de TBS).
Toutes ces missions sont l’occasion, pour nous, de faire nos preuves rapidement sur le terrain mais aussi de faire nombre de rencontres intéressantes.