Skip to content

Accueil > Témoignages > Vincent

Vincent

Les classes prépas du lycée Montesquieu m’ont permis [...] d’apprendre à être efficace et à augmenter mes capacités de concentration.

mercredi 11 décembre 2013, par yayalb

À la fin de mes années de CPGE en PCSI/PC* au lycée Montesquieu, j’ai été reçu en 2007 au concours d’entrée à l’ENS Ulm. C’était une grande joie. À l’ENS, j’ai réinvesti mes acquis de CPGE pour étudier la physique moderne : la mécanique quantique en particulier, domaine dans lequel je me suis spécialisé. Durant mes années de Master à l’ENS, j’ai effectué deux stages de six mois dans des laboratoires européens. Au cours de ces stages, j’ai appris à fabriquer en "salle blanche", des conducteurs de taille mésoscopique et à les utiliser pour tester les propriétés ondulatoires des électrons. Plus récemment, pendant ma thèse, nous avons réalisé des interférences entre deux électrons et observer une conséquence d’un principe essentiel en physique quantique : le principe de Pauli. C’était la première fois que cet effet était observé dans des matériaux conducteurs. Quelle excitation ! En parallèle de mes travaux de recherche — et des conférences (en France ou à l’étranger) où je présente les travaux réalisés dans mon groupe de recherche au sein du Laboratoire Pierre Aigrain à l’ENS, à d’autres physiciens de notre communauté — j’enseigne au centre de préparation à l’Agrégation de l’École normale supérieure, où j’ai moi-même préparé ce concours d’enseignement, lorsque j’étais élève. J’interroge également au concours d’entrée aux ENS. J’aime beaucoup cette activité multi-facettes (recherche de pointe et enseignement) qui est très enrichissante. Pour un expérimentateur comme moi, l’ENS est un super lieu de recherche où l’on peut facilement échanger avec les théoriciens ou d’autres collègues. C’est très stimulant. Loin d’être un génie (j’étais plutôt un "besogneux"), les classes prépas du lycée Montesquieu m’ont permis d’acquérir de solides compétences en Physique, Chimie et Math, et aussi d’apprendre à être efficace et à augmenter mes capacités de concentration. Je ne regrette vraiment pas ces années de "taupe" qui me donnent aujourd’hui tant de belles opportunités !